Secteur
ÉDUCATION

L'éducation du latin ex-ducere est, étymologiquement l'action de « guider hors de », c'est-à-dire développer, faire produire. Il signifie maintenant plus couramment l'apprentissage et le développement des facultés intellectuelles, morales et physiques, les moyens et les résultats de cette activité de développement.

La Ligue a été créée en 1866 sous le second Empire en tant que réseau militant auto-organisé de républicains socialistes et démocrates mobilisés autour de la question de la démocratisation de l’accès à l’école. Ces derniers considéraient que si l’on voulait diffuser l’accès à la démocratie il fallait donner à la population les conditions de l’existence de sa citoyenneté, notamment par l’accès au savoir et à la culture.

Après 1871, l’action militante va déboucher sur les grandes lois de l’instruction publique. L’action de la Ligue au fil des époques pour l’accès de tous à l’éducation s’inscrit dans la défense d’une école publique laïque au service de la mise en place d’une république démocratique sociale et laïque.

C’était le combat pour l’école pour tous.
Aujourd’hui, la Ligue de l’enseignement se bat pour l’école de tous, sur tout le territoire, dans les zones rurales menacées de désertification comme dans les quartiers mis en difficulté.

Elle est un partenaire de l’éducation : elle accompagne la scolarité des élèves, propose aux enseignants des outils pédagogiques, fait découvrir la lecture aux plus jeunes grâce à des bénévoles... Elle aide aussi des villes ou des établissements scolaires à concevoir des projets éducatifs.

Elle est complémentaire de l’enseignement public, agissant avec, pour, dans et autour de l’école. La Ligue de l’enseignement concourt à la démocratisation, l’extension et l’amélioration du service public de l’Education Nationale sur l’ensemble du territoire français, associant les collectivités territoriales et les citoyens dans le respect de la mixité sociale et de la diversité culturelle.