Clap de fin pour les vacances autrement 2020...
Clap de fin pour les vacances autrement 2020...

31-07-2020 - Secteur Éducation - Divers

N° : 116

Dans le cadre de l'opération quartiers d'été 2020 en 86 enfants du CP et à la 6eme ont ainsi pu bénéficier du programme Quartier d’été sur les 2 sites des Espaces de Vie Sociale, nouvellement agréés par la CAF de Haute Corse à savoir : L’association OPRA au centre social François Marchetti i (quartier sud) et à la Falep 2B à l’Espace San Angelo ( centre ancien).10 adolescents ont été par ailleurs accueillis sur les 2 sites des centres de vacances des Pep 2B de Savaghju et Bastellica.

La conférence de presse finale a eu lieu le 30 juillet au centre social François Marchetti en présence des partenaires de l'opération
Actu
Vacances autrement, un premier bilan
Vacances autrement, un premier bilan

20-07-2020 - Secteur Éducation - Divers

N° : 115

Les deux premières semaines de vacances autrement pour les enfants de la FALEP2B.
Des matinées studieuses, des après-midis ludiques et sportives avec, au programme : Activités nautiques, parcours découverte, vélo, théâtre, FabLab et dessin...




Actu
Vacances autrement...
Vacances autrement...

07-07-2020 - Secteur Éducation - Divers

N° : 114

Le président de la République a appelé le 5 mai dernier à Poissy à ce que cet été « particulier » soit l’occasion de faire preuve collectivement d’inventivité et de créativité pour incarner la Nation apprenante tout au long de l’année et venir en appui aux familles.
Après le confinement, un besoin d’expériences collectives, de partage et de remobilisation des savoirs doit être pris en compte et fédérer tous les acteurs. Les jeunes les plus privés de ces apports doivent se voir proposer une offre d’activités spécifiques ;
La Crise sanitaire et l’état urgence ont conduit l’éducation nationale à mettre en place avec son dispositif d’apprentissage en ligne.
Cet enseignement à distance n’a pas été sans poser de problème. Les médiateurs, Adulte relais et les éducateurs ont été témoins des difficultés vécues par certaines familles. Leur principale mission a été de maintenir le lien avec ces familles mais aussi avec les établissements scolaires. Nos associations leur ont permis de garder le cap des apprentissages (distribution de tablettes, pouvoir faire des impressions) mais aussi et surtout de faire du soutien à la parentalité.
L’éducation nationale a réouvert ses portes pour les plus petits le 18 Mai et plus tard le 22 juin pour les collèges. Bon nombre de famille n’ont pas souhaité remettre leurs enfants sur les bancs de l’école.
Toutefois, après le déconfinement, un besoin d’expériences collectives, de partage et de remobilisation des savoirs était nécessaire.
Les 4 associations : Pep 2B, FALEP 2B, LEIA et OPRA soutenues par leurs financeurs (DDCSPP, CAF , Ville de Bastia , Cab , CDC, Isula Verde) ont eu connaissance de la note ministérielle qui envisageait différents dispositifs pour la période estivale comme les colonies apprenantes, les quartiers d’été, les CLAS été.
Dès le 15 mai, ces 4 associations se sont réunies pour porter un diagnostic (au regard des besoins et attentes des usagers) et envisager une réponse qui serait portée collectivement avec la volonté de proposer aux familles des quartiers prioritaires de la ville de bastia « des vacances autrement »
Les éléments de constats convergent :
Les familles des enfants les plus jeunes sont globalement très inquiètes de laisser partir leurs enfants en colonie mais sont favorables pour des activités de proximité (besoin d’un soutien à la parentalité fort)
À l’inverse pour les grands, les adolescents : pouvoir s’éloigner quelques jours du domicile familial, faire des activités est plutôt bien accueilli.
C’est pourquoi, notre collectif associatif a adapté son programme d’activités estivales sur la base des colonies apprenantes pour les plus grands et du dispositif « quartier d’été » pour les plus petits.

80 enfants du CP et à la 6eme pourront bénéficier du programme Quartier d’été sur les 2 sites des Espaces de Vie Sociale, nouvellement agréés par la CAF de Haute Corse à savoir :
La Falep 2B à l’Espace Sant' Angelo ( centre ancien) et l’association OPRA au centre social François Marchetti (quartiers sud).

Du 6 au 31 juillet, chaque site accueillera chaque semaine 10 enfants à la journée soit un potentiel d’accueil de 80 enfants sur juillet.
Les matinées sont dédiées à la révision des apprentissages socles. Les enfants seront encadrés par un enseignant et 2 animateurs de soutien scolaire.
Les repas sont pris sur place (Partenariat avec le traiteur La Barquette)
Les après-midis laissent place aux activités ludiques et de pleine nature, grâce aux nombreux partenariats noués par les acteurs associatifs (Parc Galéa, Ferme pédagogique, Club nautique Bastiais, Théâtre avec l’association Réussir, Fablab Bastia, Vélo école Adrien Lipini, accrobranches dans la vallée d’Asco avec In Terra Corsa) .

Pour les plus Grands (de la 5eme à la 3eme)
20 jeunes seront accueillis sur les 2 sites des centres de vacances des Pep 2B :
Savaghju du 20 au 25 juillet et Bastellica du 10 au 15 Août.
Sur les matinées des enseignants encadreront la révision des apprentissages socles en français, maths et anglais , les après midi seront réservées aux activités de pleine nature (randonnées, accrobranches baignades en rivière) .
Ce projet de « Vacances autrement » a été l’occasion pour les 4 acteurs associatifs de mutualiser leurs moyens et compétences :
Compétences en protection de l’enfance pour l’association LEIA ;
Compétences dans le domaine de l’enseignement pour les Pep 2B ;
Compétences dans les domaines du soutien à la parentalité, soutien scolaire et animation dans le cadre de leurs missions d’éducation populaire pour les association OPRA et FALEP 2B.
Actu
Projet européen
Projet européen

10-06-2020 - Europe - Divers

N° : 110

Le projet européen RAINBOW (Raise Against Intolerance New Bridges On The Web)  dont la Ligue est partenaire vise à développer la citoyenneté en ligne, en activant des méthodologies d’apprentissage inclusives.

Depuis de nombreuses années, les discours de haine et les fausses informations foisonnent et circulent massivement sur internet. Si les réseaux sociaux peuvent être des espaces d’échanges et de création, ils jouent aussi le rôle de « caisse de résonance », et offrent une audience à ces discours haineux et dangereux. Face aux développements de ces pratiques, il est urgent de proposer aux enseignants et aux élèves des contenus éducatifs pour leur permettre d’être des citoyens responsables sur le web.

Le projet Rainbow vise à répondre à cette problématique. Réunissant des associations et acteurs éducatifs d’Italie, de France, de Bulgarie, de Roumanie, d’Espagne et de Belgique, ce projet se déroule en trois étapes :

la réalisation d’enquêtes au niveau européen : pour identifier l’état de l’art et les besoins des enseignants et des élèves;
la participation à des formations : les contenus de ces formations se baseront sur les résultats des enquêtes. Enseignants et élèves seront amenés à y participer;
la participation à un événement européen : cet événement qui prendra la forme d’un workshop réunira élèves et enseignants des différents pays partenaires
Actu
La nuit de la lecture à Bastia
La nuit de la lecture à Bastia

12-01-2020 - Secteur Éducation - Divers

N° : 95

Samedi 18 janvier 2020, les bénévoles Lire et Faire Lire de la Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse participeront à la Nuit de la Lecture mise en place par la Mairie de Bastia.
Une soirée interactive avec « des lectures à partager », dans un espace dédié et scénographié ouvert aux personnes (enfants et adultes) qui voudraient lire à haute voix… de 18 à 22 heures à la section jeunesse de la Médiathèque Centrale de la Ville de Bastia (1er étage).

La Nuit de la lecture - Programme
Actu
Bourse aux jouets 2019
Bourse aux jouets 2019

02-12-2019 - Secteur Éducation - Divers

N° : 92

La Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse (FALEP 2B) organise la 6ème Bourse Aux Jouets ce samedi 7 décembre sur la Place Saint Nicolas (au niveau de l'Office du Tourisme) à partir de 11h.
À cette occasion, l'association INSTALL’TOIT - Isatis proposera à la vente des jouets à petits prix !

À partir de 11h : Vente de jouets
À partir de 14h : Farandole des lutins*, Kermesse, goûter préparé par les bénévoles de l'association, lecture de contes par des bénévoles de LIRE ET FAIRE LIRE, remise des prix du concours de dessin...

Renseignements : FALEP 2B - 04 95 36 17 62 | falep@laligue2b.org



En tant que mouvement d'éducation populaire, la Ligue de l’Enseignement invite les citoyens à s'associer dans la lutte contre les inégalités, à débattre et à être acteurs dans la cité afin de construire une société plus juste, plus libre et plus solidaire visant à l'émancipation de tous.

Cette action permettra d’attirer l'attention du public sur la récupération et le tri sélectif mais aussi sur les valeurs de partage et de solidarité, en s’appuyant sur les scolaires pour sensibiliser les adultes.
Cette action sera également l’occasion de créer du lien social, de favoriser la mixité et l’interculturalité des différentes communautés, ainsi que la rencontre inter-écoles, dans une dé-marche citoyenne et participative de la population.

Cette action se déroule en trois temps :

  1. En amont, la campagne de sensibilisation des scolaires avec l'intervention de la Ligue de l’Enseignement dans les écoles pour rencontrer les enfants afin de leur présenter l’action et de les amener à y participer. Présentation de la troisième édition du Concours de dessins.


  2. La récupération des jouets et des dessins dans les écoles, par notre partenaire INSTALL’TOIT - Isatis


  3. La journée, au cours de laquelle les jouets récupérés sont vendus à prix réduit (au profit de l’association INSTALL’TOIT - Isatis) et la kermesse


*La Farandole des lutins :
Les enfants sont invités à participer à une grande parade déguisée et bruyante qui partira de l’espace Sant’Angelo pour rejoindre la place Saint Nicolas, lieu de la manifestation.
Des maracas et tambourins, ainsi que des chapeaux de lutins leur seront distribués.
Actu
On conte dans les médiathèques de bastia...
On conte dans les médiathèques de bastia...

01-10-2019 - Secteur Éducation - Divers

N° : 89

La Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse, en partenariat avec la Mairie de Bastia et Collectivité de Corse, vous invite à venir écouter des contes dans les Médiathèques de la Ville de Bastia.


  • Médiathèque Centrale de Bastia, le mercredi 2 octobre à 16 heures pour les enfants et leurs familles (section jeunesse, 2ème étage) et à 19 heures pour les adultes (section adulte).

  • Centre Culturel Alb'Oru le mercredi 9 octobre à 16 heures pour les enfants et leurs familes et à 19 heures pour les adultes.


La caravane des conteurs est composée de bénévoles Lire et Faire Lire formés à l'art du conte par la conteuse Marie-Claire BICCHIERAY.
Cette caravane a pour projet de faire le tour de la Corse pour raconter et faire rêver petits et grands.
Nous vous invitons à y assister avec vos familles, enfants, adultes, amis. Venez nombreux... et n'hésitez pas à faire suivre!
Actu
97ème congrès de la ligue de l'Enseignement
97ème congrès de la ligue de l'Enseignement

28-06-2019 - Divers - Divers

N° : 82

La fédération de Haute-Corse de la Ligue de l'Enseignement participe au 97ème congrès et à l'assemblée générale de la Ligue de l'Enseignement, à Marseille, au palais des congrès (Parc Chanot), du 27 au 30 juin 2019.
Cet événement est organisé par la fédération des Bouches du Rhône de la Ligue de l'Enseignement.

Le thème du congrès est : "La Ligue de l'Enseignement, un acteur politique".

Actu
Nuit de la lecture
Nuit de la lecture

17-01-2019 - Secteur Éducation - Divers

N° : 66

Les enfants de 3 à 10 ans sont invités à venir écouter les conteurs de « Lire et Faire Lire » le samedi 19 janvier à 19h00 à la Bibliothèque Centrale de Bastia (section Jeunesse) pour la « Nuit de la Lecture ».


Actu
Le bon geste !
Le bon geste !

17-01-2019 - Secteur Éducation - Divers

N° : 65

https://youtu.be/PEz0pqHykMg



Dans le cadre de la démarche de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité du Centre Ancien de Bastia, un groupe d'habitants a été constitué afin de réaliser un film ayant pour objectif d'inciter les citoyens à adopter les bons gestes pour garder leur quartier et leur ville propres.
Ces habitants ont travaillé ensemble pendant plusieurs semaines à l'écriture du scénario, ainsi qu'à la mise en scène du film. Ils ont également, pour la plupart, été acteurs du film.

Financement : État, Ville de Bastia
Mise en oeuvre : Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse
Scénario : Le groupe d'habitants
Réalisation : Matthieu Castelli
Musique : "Ma Ville", Aymane Bojattoy
Copyright : FALEP 2B © - 2018
Actu
A.G. de la ligue de l'enseignement
A.G. de la ligue de l'enseignement

25-06-2018 - Divers - Divers

N° : 54

La fédération de Haute Corse de la Ligue de l'Enseignement a participé à l'Assemblée Générale Nationale de la Ligue de l'Enseignement du 22 au 24 juin 2018 à Perpignan.

Programme de l'assemblée Générale

Actu
Projet Film GUSP
Projet Film GUSP

23-03-2018 - Secteur Éducation - Divers

N° : 49

Jeudi 22 mars 2018, premier atelier...


Le groupe participant au projet est composé de 13 personnes, 2 personnes ayant été excusées.
Mathieu CASTELLI, étudiant en dernière année dans la filière Cinéma / Audiovisuel de l’IUT de Corti fait une introduction en donnant la définition du mot « scénario » : un scénario est une histoire, avec un début, un problème, une fin. Il ne faut pas le confondre avec le découpage.
Le groupe est divisé en 3 afin de mettre en commun les problématiques qu’ils souhaitent aborder dans le film.
Après un temps de réflexion, les idées sont notées au tableau et regroupées par catégorie.
Les idées retenues sont :

  • Le tri sélectif, non respecté, mal fait

  • Les encombrants qui posent des problèmes visuel, s’éparpillent, les décharges sauvages

  • L’incivilité avec notamment les besoins faits dans les halls d’immeubles, contre les murs

  • Les poubelles jetées n’importe où, éventrées

  • Les excréments d’animaux

  • Les mégots, canettes qui restent à terre longtemps, qui sont un danger pour les enfants

  • Les prospectus, les tickets à gratter

  • Les déchets, emballages d’après soirées

  • Les huiles de moteur

  • l’inconscience, l’indifférence envers l’environnement

  • L’écologie

  • L’image de la ville


De toutes ces problématiques un thème global se profile : l’incivilité
Les 3 problèmes qui en découlent sont :

  1. Le problème visuel : cela nuit à l’image de la ville, dégrade le patrimoine, nuit à chacun

  2. Le problème sanitaire

  3. Le problème sécuritaire


Ces 3 problèmes peuvent être traités en parallèle.
Une idée est proposée : le travail des éboueurs
À l’issue de cette réunion, Mathieu demande au groupe de travailler individuellement à un petit scénario qui reprenne les 3 problématiques.
Le prochain atelier est fixé au Mercredi 4 avril de 9h30 à 12h00 dans les locaux de la Ligue de l’Enseignement, à la Maison des Associations.

Description de l'action...


Cette action est menée dans le cadre de la GUSP (Gestion Urbaine et Sociale de Proximité) du centre ancien de BASTIA.
La Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse en est le porteur de projet.


Réalisation d’un clip vidéo de 3 à 4 mn, fait par et avec un groupe d’habitants du centre ancien de Bastia, ayant pour sujet la gestion de la propreté en général et des déchets en particulier sur le secteur, le comportement du public vis-à-vis de ces déchets.
Ce clip se fera avec le concours de Matthieu CASTELLI, qui participera à l’élaboration du scénario et qui réalisera et montera le film. La musique sera créée par le groupe de jeunes rappeurs participants à l’atelier MAO que nous organisons dans nos locaux tous les mercredis.
L’objectif de ce film est de sensibiliser les habitants sur le fait que la propreté et, par extension, le bien-vivre dans leur quartier, est l’affaire de tous.
Afin de mener à bien cette action, le groupe devra être composé de personnes motivées par le sujet, qui s’impliqueront dans la durée. Il devra en outre être significatif de la mixité de population (générationnelle et socio-culturelle) du secteur.
Déroulement de l’action :

  1. Constitution du groupe d’usagers qui participera à l’action, sur la base de 12 personnes.

  2. Première réunion d’information à la Maison du Centre Ancien avec le groupe d’usagers et les autre acteurs de l’action afin d’expliquer le projet, de fixer les jours d’ateliers et de tournages.

  3. 4 Ateliers de préparation pour l’écriture du scénario.

  4. 2 journées de tournage

  5. Montage du film (fait par Matthieu CASTELLI)


Actu

 

 

 

Voir la convention GUSP

Caravane de la légalité
Caravane de la légalité

22-03-2018 - Divers - Divers

N° : 48

La caravane de la légalité s'arrétera à Bastia lundi 9 avril 2018, dans l'enceinte du lycée Giocante de Casabianca, de 10h à 17h.

La caravane internationale anti-mafia, en cohérence avec son histoire, se propose , en 2018, de faire porter plus spécialement son attention sur les grandes transformations des organisations criminelles, mafieuses ou non. Les mafias, partout, sont un phénomène complexe, articulé, jamais statique.
Pour cette raison, il est nécessaire de faire une lecture complète de l'organisation ou du système ramifié qui unit les chefs, les hommes de main, les complices… Un système élastique, adaptable à différents territoires et pays.
Capable d'utiliser la violence si nécessaire, mais essentiellement intéressé à opérer dans l’ombre. Un phénomène global qui ne pourrait pas vivre sans complicités politiques , du monde des affaires, de gens au-dessus de tout soupçon. Un phénomène qui se cache cependant derrière des stéréotypes, des mythes, de fausses idéologies ou des causes politiques, qui cherche un consensus de manière ambiguë, masquant son but réel : le profit.
Les organisations criminelles en Europe véhiculent des sommes égales au produit intérieur d'un seul pays, une masse d'argent devant laquelle la vie humaine a peu de valeur.
L'absence de politiques sociales pertinentes, la difficulté de se reconnaître dans un projet et une identité, la fascination d'un mythe, font que de nombreux jeunes sont désormais attirés par des organisations criminelles à la recherche d'un rôle et d'un sentiment d’appartenance au-delà de l’argent facile.
L'édition de la caravane 2018 se concentrera sur la problématique stéréotypes, identités, cultures. Les stéréotypes sont l'un des plus grands dangers,entraînant la sous-estimation du phénomène, sa difficile appréhension, l'incapacité de lire les mutations . L’identité, la possibilité de se reconnaître dans un groupe, dans des valeurs, sont les mots sur lesquels agir pour former des citoyens responsables. La lutte contre les organisations criminelles nécessite une forme adaptée et consciente des phénomènes qui affectent nos communautés. Le nihilisme et l'absence de valeurs - à partir de sa propre vie et de celle des autres - émergent de plus en plus dans les choix de nombreux jeunes qui se laissent fasciner par des organisations criminelles,devenant les instruments de ceux qui n'ont qu'une logique de profit illicite.
La légalité est un concept vide si elle n'est pas accompagnée du terme «démocratique», ou si l’on n’a pas l'ambition de tendre vers la justice sociale. La culture, les cultures sont l'instrument le plus approprié pour réaliser l’insertion sociale, pour remplir les espaces de plus en plus facilement occupés par les pouvoirs criminels. Mais les cultures doivent être connues, partagées, appropriées par ceux qui font des choix politiques, par ceux qui agissent dans les territoires, par les éducateurs.
Arci et la Ligue de l'Enseignement promeuvent les pratiques culturelles comme instrument d'émancipation, l'éducation populaire comme méthode éducative pour le développement de tous . « La première condition de gagner une guerre est de combattre » - écrit le sociologue Della Chiesa - l'un des plus grands experts européens dans le domaine de la lutte contre les organisations criminelles - « mais pour le combattre » - ajoute t-il— « vous devez comprendre ... que vous avez un ennemi en face ». L'ennemi a un masque, le temps est venu de l'arracher.


Actu
Pas d'éducation, pas d'avenir
Pas d'éducation, pas d'avenir

03-04-2017 - Secteur Éducation - Divers

N° : 34

Chaque année, Solidarité Laïque et la Ligue de l'Enseignement se mobilisent pour soutenir des initiatives en faveur de l'éducation à l'international, et aussi pour sensibiliser le public aux difficultés d'accès à l'éducation dans le monde.

La campagne permet au public français de découvrir d'autres réalités par l'intermédiaire d'actions de sensibilisation et d'information, et de s'impliquer pour soutenir des actions concrètes à travers une collecte de fonds nationale. Les fonds collectés par Solidarité Laïque et la Ligue de l'Enseignement sont reversés à des projets portés par des acteurs locaux de l'éducation, et sélectionnés par un comité paritaire (associations et pouvoirs publics).

Depuis la création de la campagne "Pas d'Education, pas d'Avenir" en 2002, ce sont 440 projets en faveur de l'éducation dans le monde qui ont été soutenus et réalisés. L'année dernière, "Pas d'Education, pas d'Avenir" avait permis de faire connaître 23 projets: pour l'édition 2017, ce sont 26 projets qui sont présentés et qui agissent pour l'accès à l'éducation.
Découvrez les projets pour l'année 2017

Télécharger le guide pratique en PDF
Actu
Caravane antimafias
Caravane antimafias

01-12-2016 - Divers - Divers

N° : 30

La caravane internationale pour la légalité et la justice sociale fera escale pour la première fois à Bastia les 2 et 3 décembre 2016 à l'initiative de la Fédération de Haute-Corse de la Ligue de l'Enseignement .
Les caravaniers membres de l'association italienne ARCI partenaire de la Ligue de l'Enseignement au plan national, animeront un débat avec des jeunes au lycée de Montesoru le 2 décembre 2016.

Téléchargez le Dossier de Presse de la Caravane Antimafias
Téléchargez le Communiqué de presse



Actu
1ère Journée Citoyenne
1ère Journée Citoyenne

15-04-2016 - Secteur Éducation - Divers

N° : 24

La Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse participe aux côtés des établissements scolaires à la formation du citoyen.
C’est dans cette démarche d’éducation populaire et dans le cadre des formations des Délégués Élèves, que nous avons organisé, à la demande de l’Éducation Nationale, la 1ère Journée Citoyenne, au théâtre de Bastia, ce vendredi 15 avril 2016.
Cette manifestation s'est déroulée sous la forme d’une rencontre entre des Délégués Élèves de différents collèges de Haute-Corse (Folelli, Saint Joseph et Montesoru) et trois intervenants de qualité : Khalid HAMDANI, sociologue, qui est intervenu sur le thème "les valeurs de la république", Michel MIAILLE, président de la Ligue de l'Enseignement de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, sur "la Laïcité" et Didier GRASSI, adjoint au maire de Bastia, sur "la démocratie participative".

L’action s'est déroulée sous 2 formes complémentaires : un World Café, le matin, outil de démocratie participative et occasion de recueillir la parole vive des jeunes collégiens, suivi d’une conférence-débat après la pause déjeuner, au cours de laquelle les idées émergées lors du Word Café se sont exprimées et ont servi de base aux interventions des trois spécialistes qui ont suivi.

90 Délégués Élèves, emmenés par les CPE et les professeurs ont participé à cette première journée citoyenne qui a rempli tous ces objectifs puisque la réflexion et le travail accompli, dans une atmosphère studieuse, par les collégiens, accompagnés par nos trois intervenants, a donné lieu à un débat animé et riche.

Presse : Corse Matin du 16 avril 2016


Lien vers le site de Corse Net Infos

Actu



10èmes rencontres nationales de l'éducation
10èmes rencontres nationales de l'éducation

21-03-2016 - Secteur Éducation - Divers

N° : 23

Les 10èmes rencontres nationales de l'éducation se déroulent à Rennes du 22 au 24 mars 2016.

Le programme...
Actu
Photo : Jean Valère GEROMINI, président de la Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse, entouré de Nadia BELLAOUI, secrétaire nationale de la Ligue de l'Enseignement chargée de la vie associative et de la jeunesse, Sylvie ALAINMAT, responsable du secteur éducation de la fédération des Bouches du Rhône et Patrice SENOUQUE, administrateur de la fédération des Bouches du Rhône.
Salon européen de l'éducation à Paris
Salon européen de l'éducation à Paris

14-03-2016 - Secteur Éducation - Divers

N° : 22

À la suite de la rencontre inaugurale « La refondation de l’école : deux ans… et après, le défi de l’éducation partagée » organisée en novembre 2014, la Ligue de l’enseignement et le CAPE 1 ont décidé de pérenniser ce rendez-vous citoyen sous forme d’une conférence nationale annuelle de l’éducation pour en faire un moment phare du processus de transformation du système éducatif, qui a besoin de la durée pour réussir. Cette rencontre a eu lieu le vendredi 11 mars lors du Salon Européen de l'Éducation.
La réflexion sur les finalités et le contenu pédagogique de la refondation sera abordée de façon plus approfondie lors des Rencontres nationales de l’éducation 2 qui se tiendront à Rennes cette année les 23 et 24 mars, quinze jours plus tard.

Photo ci-contre : Jean-Valère GERONIMI, président de la Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse, avec Madame Najat VALLAUD-BELKACEM, Ministre de l'Éducation.


Jean-Valère GERONIMI avec Madame Nadia BELLAOUI, secrétaire nationale de la Ligue de l'Enseignement chargée de la vie associative et de la jeunesse.

L’urgence du défi éducatif dans un monde en profondes mutations

Les événements tragiques survenus en France en 2015 et l’instauration de l’état d’urgence ne doivent pas faire oublier l’impérieuse nécessité de refonder l’éducation qui, si elle ne peut à elle seule constituer un rempart de civilisation contre les régressions de toute nature, en est cependant un élément essentiel.
Dans un contexte marqué par les profondes fractures qui minent la société française – montée des inégalités, de la pauvreté, de la désinsertion et de l’exclusion, séparatisme social et recherche de l’entre soi…- et leur traduction dans les votes extrêmes, il importe donc de poursuivre et accélérer la transformation du système éducatif.
Face aux mutations technologiques, économiques, environnementales et culturelles en cours, ce sont les finalités de l’éducation et les formes d’apprentissage qui sont questionnées, pendant le temps scolaire et tous les autres temps éducatifs.
Comment permettre à des enfants et à des jeunes de devenir des femmes et des hommes
capables de réaliser leur potentiel quelle que soit leur origine, de prendre plaisir à apprendre, de faire valoir leurs talents, d’exercer leur responsabilité citoyenne, de produire du commun bienveillant pour « Faire société ».
La refondation de l’école est un élément essentiel de la refondation de l’éducation. Mais pour atteindre ses objectifs, l’institution scolaire doit mieux considérer, dans une perspective de coéducation, les temps péri et extrascolaires. La montée en puissance des collectivités territoriales dans le champ éducatif oblige également à repenser l’articulation entre politique nationale et action publique locale dans le cadre de projets territoriaux d’éducation associant l’ensemble des acteurs autour de valeurs et d’une gouvernance partagée.

La ministre de l’Education nationale a annoncé, lors de la conférence sur la refondation de l’école, de prochaines assises de la refondation en mai.

Lors de son discours, Najat Vallaud-Belkacem a rappelé les deux dimensions essentielles de la réforme : renforcer les apprentissages et réussir une démocratisation de l’exigence. Parce que les « inégalités prospèrent sur l’absence de mixité sociale », la ministre a appelé à « ouvrir l’école (…) aux acteurs extérieurs comme les associations ».

« Faire de chaque élève un citoyen autonome, instruit et éduqué, tel est notre objectif commun » a t-elle conclu devant près de 200 personnes.

Une mise en débat citoyenne pour accompagner les réformes éducatives en cours

La conférence nationale de la refondation de l’éducation vise à faire chaque année un point d’étape de l’avancée des réformes éducatives pour en mesurer les acquis mais aussi identifier les manques et les obstacles. C’est un moment d’échange de l’ensemble de la communauté éducative : l’Éducation nationale, les associations d’éducation et les mouvements pédagogiques, les collectivités territoriales, les familles sans oublier les enfants et les jeunes acteurs de leur éducation.
L’année 2016 est celle de la mise en œuvre du socle commun de connaissances, de compétences et de culture avec l’introduction progressive des programmes des quatre nouveaux cycles. Elle est aussi l’année de la réforme du collège et de la généralisation des projets éducatifs de territoire.
La journée du 11 mars a donc été consacrée dans sa première partie aux aspects institutionnels de la refondation liés à la mise en place de l’école du socle et aux exigences de gouvernance démocratique qu’elle requiert notamment entre État, collectivités territoriales et associations.
La seconde partie de la journée traitait de la nécessaire mobilisation des acteurs, sans oublier l’implication des parents, des enfants et des jeunes non seulement comme usagers ou bénéficiaires mais également comme acteurs à part entière de la démarche éducative.
Actu
Lien Préfecture de Haute-Corse...
Lien Préfecture de Haute-Corse...

11-01-2016 - Divers - Divers

N° : 20

Afin de simplifier les démarches administratives de ses usagers, la préfecture de Haute-Corse a élaboré différentes fiches explicatives :

- Fiche Contacts ;

- Fiche explicative concernant les naturalisations ;

- Fiche explicative des démarches d'obtention d'un passeport en urgence pour une
personne majeure
;

- Fiche explicative des démarches d'obtention d'un passeport en urgence pour une
personne mineure
;

- Liste des pièces à fournir pour demande de permis de conduire ;

- Liste des pièces à fournir pour demande d'immatriculation.
Actu
Salon i Capi Bianchi
Salon i Capi Bianchi

28-10-2015 - Divers - Divers

N° : 16

La 8ème édition de la journée "I Capi Bianchi", organisée par le Centre Communal d'Action Social de la ville de Bastia s'est tenue ce mercredi 28 Octobre sur la place Saint Nicolas.
La Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse était présente avec le P@m et Lire et Faire Lire afin de rencontrer les seniors et de les renseigner sur les diverses actions que nous mettons en oeuvre tout au long de l'année.
Actu
2ème festival Sant'Angelo
2ème festival Sant'Angelo

13-07-2015 - Secteur Éducation - Divers

N° : 15

Les photos du festival içi... Actu
2ème festival Sant'Angelo
2ème festival Sant'Angelo

06-07-2015 - Secteur Éducation - Divers

N° : 14

La Ligue de l’Enseignement de Haute-Corse organise le 2ème Festival Sant’Angelo les 10 et 11 juillet 2015, à la Maison des Associations, Espace Sant’Angelo à Bastia.
Cette manifestation a pour thématique le développement durable et la gestion des déchets d’un point de vue local.
C’est sur ce thème que des ateliers éducatifs, créatifs et ludiques seront proposés aux petits et aux grands pendant les deux jours du Festival (le matin de 10 à 12 heures et l’après-midi de 14 à 18 heures).
Des spectacles et des concerts gratuits sont prévus les deux soirs à partir de 19 heures, avec du Slam, du Rap, de la danse Hip Hop, du rock et des chants corses.
Le samedi 11 juillet, une conférence sur « les déchets dans l’environnement » aura lieu à 16 heures : elle est organisée par l’association U Marinu avec une table ronde sur la probléma-tique en Corse de la gestion des déchets et ses conséquences sur notre environnement.
En parallèle à la manifestation, l’espace Sant’Angelo sera investi par les artistes : une grande ex-position permettra de découvrir des œuvres d’artistes locaux.
Pendant toute la durée du Festival, une buvette ainsi que des sandwichs seront à la disposition du public.


Actu
Trà di Noi
Trà di Noi

16-02-2015 - Divers - Divers

N° : 12

Actu
Lancement officiel des comités de quartier ce matin à Bastia
Lancement officiel des comités de quartier ce matin à Bastia

26-11-2014 - Divers - Divers

N° : 9

Ce matin, a eu lieu le lancement officiel des comités de quartier à la Maison des Services Publics, en présence de Gilles SIMEONI, maire de BASTIA, François TATTI, président de la CAB, Emmanuelle De GENTILLE, première adjointe, déléguée à la Politique de la Ville, Didier GRASSI, conseiller municipal, délégué à la démocratie participative et Marie Anne SANTONI, Secrétaire Générale de la Ligue de l'Enseignement de Haute-Corse.

In ogni quartieri, participemu à a vita di a nostra cità. Democrazia participativa.



Actu
Anne Serena Casabianca, Lucas Finocchi, Mourad Aissaoui et Antoine Graziani recrutés par la Ligue de l’Enseignement de Haute-Corse, comme volontaires en mission de service civique, participeront avec la Ville de Bastia à la mise en place de ces comités.
1er Festival Sant'Angelo
1er Festival Sant'Angelo

24-05-2014 - Secteur Éducation - Divers

N° : 4

Le Festival Sant’Angelo est une action qui a été organisée sur deux jours, les 23 et 24 mai 2014, au sein de la Maison des Associations Sant’Angelo, par la Ligue de l’Enseignement de Haute-Corse (FALEP 2B), à l’initiative d’Alain CARRIERE, Adulte Relais de la structure.
Le but de ce premier festival a été de dynamiser le quartier du Centre Ancien, dans un souci de mixité sociale, intergénérationnelle et culturelle autour d’un thème commun : « le Centre Ancien de BASTIA, d’hier à aujourd’hui ».
C’est une des raisons pour lesquelles nous avons choisi l’Espace Sant’Angelo et la Maison des asso-ciations comme lieu de la manifestation, choix qui a donné l’occasion aux associations résidant dans cet ancien couvent, d’ouvrir leurs portes au public, et ainsi de montrer et de faire partager leurs activités au plus grand nombre. L’autre raison étant le bâtiment lui-même (construit au XVIIe siècle), dont l’architecture, et en particulier les magnifiques coursives, nous a permis de mettre en valeur les différentes œuvres exposées.
Cette manifestation a été voulue totalement gratuite pour le public (hormis la buvette dont les prix symboliques n’ont servis qu’à réduire les frais d’achat des boissons) et de ce fait tous ceux qui y ont participé, les organisateurs d’ateliers, les exposants et tous les artistes : peintres, graffeurs, musiciens et danseurs qui se sont produits lors de ces deux jours, l’ont fait bénévolement.
Il est évident que nous n’aurions pas pu organiser ce festival sans cette participation, ni sans l’aide financière que nous ont apportés la Ville et la Préfecture.
Actu
Visitez la page du Festival Sant'Angelo
Le 15ème SALON DE L'ÉDUCATION
Le 15ème SALON DE L'ÉDUCATION

24-11-2013 - Secteur Éducation - Divers

N° : 1

La quinzième édition du Salon européen de l’Education s’est achevée ce dimanche 24 novembre 2013.

Le Salon européen de l’éducation s’était ouvert en présence de six ministres. La thématique de cette année étant l’égalité femmes-hommes, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, a longuement arpenté les différents stands de l’espace éducation. Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur, George Pau-Langevin, ministre déléguée à la Réussite éducative, Benoît Hamon, ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire et à la Consommation et Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger ont donc inauguré l’édition 2013 de ce rendez-vous désormais incontournable de la communauté éducative, qui a rassemblé près de 550 000 visiteurs.



Notre Secrétaire Générale Marie Anne SANTONI et Alain DUBROCA, Directeur Général de la Ligue de l’Enseignement.
Actu
Le site du Salon Européen de l'Education